1 / 1


Irina Teodorescu

Graphiste et écrivain, Irina Teodorescu est née en 1979 à Bucarest. Elle s’installe à Paris en 1998 dans une ville dont elle ne parle pas la langue. Ce qui ne l’empêchera pas quelques années plus tard de signer dans la langue de Molière un recueil de nouvelles Treize, aux éditions Emue puis de récidiver en 2014 avec son tout premier roman La malédiction du bandit moustachu, paru aux Editions Gaïa. L’année suivante, elle écrit Les étrangères (Gaïa éditions), suivi en 2018 de Celui qui comptait être heureux longtemps (Gaïa éditions) qui questionne la vie sous un régime dictatorialElle a signé en 2019 Ni poète ni animal aux Editions Flammarion. 


Site de l’artiste

Table Ronde

Irina Teodorescu
Géographie de la douleur, 48 heures en soins palliatifs

15 janv. 2020 à 12:00

Chambéry, Nouvel hôpital, Bibliothèque des patients